INTRODUCTION


La CARILEC (Caribbean Electric Utility Services Corporation) est une association de fournisseurs de solutions d’énergie électrique et d’autres parties prenantes du secteur de l’électricité dans la région des Caraïbes, dans les Amériques centrale et méridionale et dans le monde. Le secrétariat de CARILEC s’efforce d’améliorer la communication entre ses membres en fournissant des informations techniques, une formation, un renforcement des capacités, des conférences et d’autres services. Le Secrétariat joue un rôle de premier plan dans la promotion, la croissance et la durabilité des services d’électricité dans la région.

Adhésion


Le CARILEC compte actuellement cent six (106) membres. Cela comprend trente-cinq (35) membres à part entière qui sont des services publics d’électricité et soixante-six (66) membres associés qui sont des sociétés impliquées dans certains aspects du service des entreprises de services publics d’électricité et quatre (5) membres affiliés.

Gouvernance d'entreprise


Selon les statuts de CARILEC, un conseil d’administration composé de (15) et de (3) membres au moins est chargé de la gouvernance des politiques. Un administrateur doit être le directeur général / agent d’exploitation ou un cadre supérieur d’un service public membre. Il est également prévu que les administrateurs élisent parmi eux un président et un vice-président. Actuellement, le conseil d’administration de CARILEC est composé d’une équipe de quinze (15) membres. Treize (13) des administrateurs sont élus lors de la réunion annuelle des membres parmi les membres à part entière pour un mandat de trois (3) ans chacun, tandis qu’un (1) administrateur est élu pour représenter les membres associés pendant une période de trois (3) ans. période d’un (1) an. Le conseil d’administration comprend également un directeur exécutif nommé d’office, qui est responsable de l’administration quotidienne du secrétariat situé à Sainte-Lucie et joue le rôle de secrétaire / trésorier de la société.

Bref historique


CARILEC a été créé en 1989 avec neuf (9) membres dans le cadre d’un projet de modernisation des services d’électricité financé par l’USAID et mis en œuvre par la NRECA dans le cadre d’un « accord de coopération » d’une durée de cinq ans.